© 2015 par A.Wille. Créé avec Wix.com 

Crédits photo : Jean Gros-Abadie, Catherine Duteriez, Laurent Paillier, Joel Malerba, MaxYves, Serlofe, R.Pelletier

Les Cailles de Corvisart - Cie HERVE-GIL

 MVA 204/91, 122 bis rue du Barbâtre 51100 Reims

Spectacles amateurs

 

Myriam Herve-Gil fonde et dirige l'Atelier Danse et Chorégraphie au Théâtre Louis Jouvet de Rethel. A l'issue de ces ateliers sont créés quatre spectacles amateurs.

 

Tronches de Vie (2010)

 

… Recette d’un bon atelier
Une chorégraphe diplômée, pédagogue et passionnée.
Une poignée d’amateurs, motivés et débordant de vitalité.
Des grammes et des grammes d’assiduité, quelques pincées de liberté. Avec des rondeurs, on peut être léger, s’allonger, attraper, s’accrocher.
Des émotions que l’on peut épicer, de zestes graciles et colorés.
Une dose de partage, de curiosité, des arômes vanillés, trêves du temps passé. Fouetter, malaxer pour chasser la vieillesse des mouvements fripés.
Quelques miettes de levure, pour nous donner un souffle d’énergie, des calories pour s’envoler, mémoire, ne pas oublier. 

Que l’on peut toujours rêver, avec de l’originalité et volonté.

 

Martine Collinet

Berloquin (2011)

"Savourer et admirer,
mes souvenirs à perpétuité..."


 

Le Salut de La Sardine (2012)

 

La sardine peut se préparer au barbecue. Les avis sont partagés quant à la nécessité de la vider et de l’écailler avant de la griller.

Selon la tradition les sardines sont parées à la main, frites, séchées, rangées une à une dans la boîte métallique puis recouvertes d’huile d’olive vierge extra.

Des sardines de qualité se bonifient avec le temps et atteindront leur pleine saveur confites au bout de dix longues années d’affinage et de patience gustative.

 

N’allez pas chercher du rationnel là-dessous, juste un clin d'oeil.

Mourir de rire (2013)

L'onde du rire poursuit son cours et touche les muscles des épaules, qui se contractent en provoquant des petites secousses et des relèvements soudains et partiels des épaules. La tête se balance, les mains s'ouvrent, les larmes perlent (les muscles et les nerfs du visage comme les muscles zygomatiques se contractent sur les glandes lacrymales). De plus, les muscles des cuisses, des jambes se décontractent : c'est la grande déconcentration, la détente, le relâchement.

 

Enfin, on sait que les sphincters se relâchent et que la vessie est contractée par les mouvements des muscles abdominaux : ceci explique les nombreuses expressions vulgaires, comme "pisser de rire" !